3 idées de toitures originales

La toiture est d’une importance capitale dans toutes les constructions. Sa fonction principale est d’assurer la protection du bâtiment qu’elle recouvre afin que celui-ci ne soit pas à ciel ouvert. Il existe différents types de toitures, chacune avec ses spécificités et son rôle. Prenez connaissance à travers cet article de quelques idées de toitures originales.

La toiture végétale : un revêtement spécial

La toiture végétale rencontre du succès un peu partout dans le monde depuis quelques années. Opter pour une telle toiture est un choix doublement écologique, car elle permet de recréer un espace de verdure, mais aussi de profiter d’une efficacité sur le plan de l’isolation thermique. Il y en a de deux grands types en fonction de l’intensité des cultures qui peuvent y pousser.

Toiture à végétalisation extensive

Elle peut être mise en place sur des toits en béton, en bois ou en acier ayant une inclinaison inférieure à 20 %. La végétation exploitée pour confectionner cette toiture rend cette dernière légère ne nécessitant pratiquement aucun entretien. Ces informations sont utiles si vous envisagez de faire la renovation de votre toiture avec des éléments originaux.

Toitures à végétalisation semi-intensive ou intensive

Elles sont créées à l’aide d’un substrat plus épais et il est possible d’y cultiver des plantes à fleurs, des plantes à feuilles, etc. Elles permettent de recréer un espace et d’y cultiver directement tout ce qui peut pousser à même le sol.

La toiture végétale présente de nombreux avantages à savoir :

  • une contribution efficace à la réduction des gaz à effet de serre ;
  • la régulation optimale des ruissellements d’eaux grâce à la rétention des eaux de pluie dans les substrats ;
  • la réduction du phénomène d’îlot de chaleur urbain ;
  • la valeur ajoutée donnée au bâtiment.

La liste des atouts que présente la toiture végétale est très longue. Ceux énumérés ci-dessus résument les points essentiels.

La toiture en chaume : un cachet de plus à l’habitation

Constituée de blé, de seigle, de genêts, de tiges de roseaux et de bruyères, la toiture en chaume ajoute une valeur certaine à votre construction. Cependant, son installation délicate est très technique et requiert un réel savoir-faire. On distingue deux types de toitures en chaume selon leur méthode de pose.

La construction ouverte est le premier type et il consiste à mettre en place une toiture de chaume de façon traditionnelle. Pour le faire, des lattes horizontales sont utilisées pour attacher une mince couche de chaume avant d’ajouter les couches couvrantes. La construction fermée ou à vis possède une base plus dense et solide comme une plaque d’isolation ou un contreplaqué. Le chaume y est ensuite fixé grâce à une vis.

La toiture en chaume offre d’excellentes capacités d’isolation thermique qui permettent de garder la maison fraîche en été et de maintenir la chaleur à l’intérieur en hiver.

La toiture arrondie : une couverture insolite

En dépit de ces particularités intéressantes, la toiture arrondie reste encore peu utilisée aujourd’hui. Il y en a de différentes formes originales. Cela permet de l’adapter à vos envies. Vous pouvez la préférer simple, double ou en casquette. Résistante et solide, elle peut être posée sur une charpente en métal ou en bois massif.

Cette toiture originale offre une très bonne isolation réduisant ainsi les pertes d’énergie. Dès lors, les déperditions de température sont régulées et les performances thermiques sont excellentes.

En somme, il existe diverses toitures originales. Les avantages varient d’un type à un autre. Aussi, à chaque type de toiture correspond un support spécifique.

Rejoignez la discussion

Comparer les annonces

Comparer